Après une fête avec Andrew Tate, Carlos quitte son poste de PDG de G2

Après une vidéo de fête avec le très controversé Andrew Tate, le PDG de G2 Carlos Rodriguez a reçu de nombreuses critiques en ligne. Il va maintenant quitter son poste de président.

Mise à jour:

Après la suspension forcée de son propre PDG imposée par G2, Carlos “ocelote” Rodríguez Santiago a décidé de démissionner de son poste au conseil d’administration.

Il a posté sa démission sur son canal Twitter:

Ce à quoi G2 Esports a répondu par ce tweet:

Message original du 19.09.2022:

Samedi après-midi, un nouveau scandale esport s’est répandu. Il s’agit d’une vidéo de fête que le CEO de G2 Esports Carlos Rodriguez a postée cet après-midi-là sur Twitter. Dans le cercle restreint, on y voit nul autre que la personnalité d’Internet Andrew Tate, qui a été vivement critiqué ces derniers mois et banni par la suite sur un grand nombre de portails en ligne.

Après qu’une multitude de personnalités de la bulle Esport se soient exprimées sur le sujet et aient fortement critiqué le patron de G2, Rodriguez s’est justifié dans un tweet suivant avec des phrases telles que “Je fais la fête avec qui je veux, bon sang”.

Congé forcé non payé

Le lendemain, l’organisation berlinoise a publié un communiqué sur ce qui s’est passé. “Hier soir, nous vous avons déçus”, peut-on lire. Les actions du PDG tiendraient un langage contraire aux valeurs de l’orga. “Et pour cela, nous nous excusons”. La conséquence est une pause de huit semaines non payée, sur laquelle le CEO et le conseil de surveillance de l’entreprise se seraient mis d’accord.

Les bannissements sur plusieurs plates-formes de médias sociaux font suite à la diffusion de déclarations misogynes par Andrew Tate. En outre, l’homme de 35 ans fait actuellement l’objet d’une enquête pour trafic d’êtres humains et accusations de viol.

Leave a Reply